Pompe à chaleur : fonctionnement et avantages

Pompe à chaleur

Considérée comme l’équipement d’énergie écologique le plus utilisé en France, la pompe à chaleur est prisée pour son évolutivité. Elle est à fois économique et efficace. Le dispositif séduit les Français en raison des nombreux avantages qu’il procure. Il est moins polluant qu’une chaudière traditionnelle. Son utilisation limite le recours aux énergies fossiles comme le fioul et le gaz.

Mode de fonctionnement de la pompe à chaleur

Abrégée PAC, la pompe à chaleur fonctionne suivant le principe de thermodynamique inversé. Elle puise ses calories dans le sol ou dans l’air via le processus de géothermie. Le dispositif collecte le flux provenant d’un environnement froid. L’élément capté est transformé en chaleur et transféré à l’intérieur de la résidence. Au niveau de ses circuits, la PAC air-air utilise du fluide frigorigène liquide. Celui-ci devient plus chaud avec l’effet des calories retenues et s’augmente avant de s’évaporer en gaz. L’alimentation électrique du compresseur engendre une diminution de la pression du fluide gazeux chaud. Face à cette condensation, la vapeur haute pression émet une chaleur qui diffuse de l’air chaud. Pour reprendre le cycle depuis le début, le gaz revient à son état liquide par le biais du détendeur. La bonne régulation de la température interne est assurée par le cycle frigorifique. Affichant un mode de fonctionnement similaire, la PAC air-eau utilise de l’eau pour véhiculer la chaleur vers le dispositif de chauffage central. Les modèles récents ont une température extérieure limite de -25 °C. Si vous recherchez une pompe à chaleur à Caen, Trouvez la meilleure pompe a chaleur à Caen.

Un équipement confortable

Simple de fonctionnement, la pompe à chaleur optimise le confort de l’habitation. Elle est à la fois écologique et économique. Le dispositif réduit de manière significative les factures de chauffage. Il respecte l’environnement en limitant l’émission de gaz carbonique dans l’atmosphère. Offrant plusieurs possibilités aux propriétaires, la mise en place de la PAC est facile. Son installation ne requiert aucune démarche administrative. Comme les autres chantiers de renouvellement énergétique, les travaux relatifs à l’étape pourvoient un taux de TVA réduit à 5,5%. Sachez que pour une consommation électrique de 1 kWh, le dispositif peut fournir l’équivalent de 2,5 à 7 kWh de l’énergie de chauffage. À la différence d’une chaudière bois ou fioul, il n’émet aucune odeur spécifique. L’option s’avère intéressante tant en rénovation qu’en construction neuve. Elle est en effet adaptée à tous les types de système. Associée au chauffage existant, la PAC peut alimenter le circuit d’eau chaude.

Facile à raccorder et idéale pour bien s’acclimater

La pompe à chaleur se décline en plusieurs modèles. Considérés comme une bonne alternative à la climatisation, les systèmes air-air réversibles produisent de l’air froid pendant la saison chaude. Ils s’avèrent efficaces dans les régions au climat doux. La liaison de la PAC air-eau au dispositif de chauffage central fait preuve de fiabilité tant pour un radiateur haute ou basse température qu’un plancher chauffant. Selon son principe d’installation, la pompe à chaleur air-eau peut assurer le chauffage de la piscine ou de l’eau sanitaire. Plusieurs modèles de PAC sont éligibles à l’éco-prêt à taux zéro, au crédit d’impôt et à bien d’autres aides de l’État.

Quel type de pompe à chaleur convient le mieux à votre maison ?
Qu’est-ce qu’une pieuvre électrique et comment la poser soi-même ?