Que choisir entre une cheminée à foyer ouvert ou fermé ?

cheminée

Pour l’installation de votre future cheminée, plusieurs choix s’offrent à vous concernant le type de foyer que vous pourrez poser. Dans le cadre de la rénovation d’un ancien modèle, cette question peut également se poser. Il vous faudra déterminer, d’après vos attentes et la configuration de la pièce, si un modèle ouvert ou fermé est préférable pour votre équipement de chauffage. Ces deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients, et son disponible en foyer bois ou en foyer gaz. Un appareil à foyer ouvert, un choix esthétique avant tout

Pour un nouveau modèle ou une rénovation, le choix du foyer ouvert se justifie dans plusieurs cas. Il s’apparente à une niche placée dans un mur, qui est reliée de manière directe au conduit d’évacuation des fumées servant à envoyer à l’extérieur les émanations toxiques issues de la combustion. Ce type de foyer permet de disposer d’une triple source de chaleur, à savoir le rayonnement opéré par le feu, la circulation de l’air chaud (la convection) et la diffusion par inertie de la chaleur accumulée dans les parois (la conduction). Il ne peut fonctionner qu’avec des bûches ou du gaz, les pellets ne pouvant être utilisés sur ce genre d’équipement. Sur le plan esthétique, ce modèle est une grande réussite pour un aspect authentique et chaleureux avec vue sur les flammes. Il souffre en revanche d’une sécurité moindre, des jets d’étincelles ou d’escarbilles étant toujours possibles depuis l’âtre.

Les limites de ces modèles ouverts

En raison de leur ouverture à l’avant, ces équipements affichent un rendement bien moins élevé que n’importe quel autre appareil de chauffage, de l’ordre de 15 % environ. Vous ne pourrez donc pas l’utiliser comme source de chaleur principale dans votre logement. Ces modèles sont cantonnés le plus souvent à un usage décoratif et occasionnel. Vous pourrez néanmoins atteindre un rendement de 30 % en installant un récupérateur de chaleur sur votre appareil. Des performances plus élevées sont aussi envisageables en favorisant la conduction, via la pose d’une plaque en fonte derrière l’âtre. Sur le plan écologique, ces modèles ouverts sont par ailleurs problématiques avec de fortes émissions de particules fines lorsqu’ils utilisent le bois comme combustible. Le chauffage au bois avec un tel équipement est aussi plus dangereux avec des risques d’incendie important si le feu n’est pas surveillé et de possibles risques pour la santé dans le cas où un ramonage complet n’a pas été effectué récemment.

Un équipement à foyer fermé pour allier sécurité et performance

Aussi appelée insert, la cheminée à foyer fermé est une autre solution pour répondre à vos besoins énergétiques. Ce modèle présente un corps de chauffe fait en acier ou bien en fonte qui est fermé sur sa face avant par une porte vitrée. Pour le choix du combustible, vous pourrez opter ici pour les traditionnelles bûches ou les pellets qui sont à la fois plus pratiques et plus écologiques. Ces modèles permettent de remédier aux principaux défauts des appareils ouverts, avec un rendement nettement supérieur et une sécurité d’utilisation totale. Il est possible d’atteindre un rendement de 85 % avec un insert, suffisant pour en faire votre chauffage principal. Ce modèle a aussi l’avantage d’être compatible avec les installations VMC à simple ou à double flux lorsque vous choisissez un appareil de type C”. Au rayon des inconvénients, ces appareils sont en revanche plus chers et demandent un entretien régulier pour nettoyer le vitrage, lorsqu’ils fonctionnent au bois.

Les atouts du foyer gaz fermé

Alternative au bois, le foyer gaz est à considéré dans le cas d’un remplacement ou d’un premier équipement si vous êtes à la recherche d’un maximum de confort. Le gaz naturel vient alors remplacer le bois en tant que combustible, ce qui présente de sérieux avantages pour les consommateurs. Ces appareils ne nécessitent que très peu d’entretien puisqu’ils n’engendrent ni fumées ni cendres. Un unique ramonage annuel de conduit sera pertinent pour assurer un fonctionnement optimal. Les fabricants proposent aujourd’hui des modèles de plus en plus sophistiqués pour un style moderne du plus bel effet. Vous pourrez sélectionner des montants fins et élégants, un vitrage anti-reflets imitant un modèle ouvert ou une option servant à imiter un véritable foyer bois. Avec le recours au gaz domestique, vous réglez tous vos problèmes d’approvisionnement et bénéficiez d’un appareil de chauffage silencieux fonctionnant en toute sécurité. Enfin, il est possible de régler très précisément la température de la pièce.

Comment allumer son poêle à bois ?
Les avantages du climatiseur réversible