Comment fonctionne une chaudière à gaz ?

La chaudière à gaz est un équipement pratique et économique qui ne peut pas se dissocier du chauffage de la maison. Son mode de fonctionnement n’est pas complexe. Par contre, il est nécessaire de le comprendre pour faciliter son entretien.

Une chaudière à gaz, c’est quoi ?

Il s’agit d’un équipement principal actif d’un circuit de chauffage central. Il contribue à alimenter de façon homogène les appareils de chauffage présents dans une habitation et à produire de l’eau chaude sanitaire. Il fonctionne avec du gaz qui est une énergie de chauffage s’avérant abordable et efficace. Par ailleurs, en choisissant la dernière génération d’une chaudière à gaz, l’utilisateur peut chauffer son logement et son eau de manière continue tout en réalisant une économie d’énergie importante. Outre cela, il est impératif de faire un entretien chaudière à gaz régulier pour que l’appareil puisse fonctionner longtemps. Il suffit de trouver un service de dépannage comme sur Upkay.

Comprendre le fonctionnement de la chaudière à gaz

Quel que soit le type de chaudière à gaz, son fonctionnement se base sur un même principe. En effet, le gaz naturel issu du réseau ou encore de la citerne individuelle arrive jusqu’à la chaudière pour être brûlé. C’est cette combustion qui permet de produire de la chaleur. Celle-ci est ensuite transmise à l’eau ou au liquide caloporteur présent dans la chaudière. Grâce à un système de distribution, entre autres, des canalisations ou des tuyaux, ce fluide est transporté vers les émetteurs de chaleurs comme les radiateurs, le plancher chauffant, etc. Par ailleurs, il faut savoir que la chaudière à gaz chauffe l’eau à une température élevée. La quantité d’eau chauffée émise dans le circuit sera ensuite ajustée par le chauffagiste selon la température du logement. Ici, le rejet des fumées se fait à haute température, notamment au tirage naturel.

Qu’en est-il de la chaudière à basse température et à condensation ?

Une chaudière à gaz à basse température permet de chauffer le fluide à une faible température, notamment autour de 50 à 60 ° C. En principe, elle l’envoie progressivement dans les émetteurs de chaleurs selon les besoins. Dans ce cas, les fumées sont rejetées à une température plus basse pour éviter une condensation interne. Ainsi, la chaudière fournit un meilleur rendement tout en permettant de réaliser d’importantes économies d’énergie. Si ce n’est pas le cas, il est nécessaire de faire appel à un plombier chauffagiste pour vérifier les failles. En ce qui concerne la chaudière à gaz à condensation, elle utilise de la vapeur d’eau condensée issue des gaz de combustion pour fonctionner. En plus de la combustion classique, c’est cette vapeur qui augmente la température du liquide caloporteur. Pour l’optimiser, il est toujours indispensable de faire un entretien chaudière au moins une fois par an.

Un ballon thermodynamique : comment ça marche ?
Ballon d’eau chaude : quelle taille pour quels besoins ?