Les 7 problèmes de chaudière les plus courants

chaudière

Personne ne veut avoir à faire face à des problèmes de chaudière, mais ils peuvent être inévitables car votre chaudière s’use avec le temps. Malheureusement, il peut être difficile de repérer les problèmes potentiels avant qu’il ne soit trop tard. Votre eau chaude fonctionnera bien un jour, puis le lendemain, vous pourriez avoir la mauvaise surprise d’ouvrir votre douche en plein hiver pour obtenir de l’eau glacée ! Nous avons répertorié ci-dessous les 7 problèmes de chaudière les plus courants et leurs causes afin que vous puissiez identifier les problèmes dès qu’ils se présentent. Cela peut vous aider soit à régler le problème vous-même, soit à décrire ce que vous pensez être le problème à un ingénieur certifié.

1. Fuite

Si votre chaudière fuit, il peut y avoir quelques causes potentielles. Des problèmes avec un composant interne, comme la soupape de pression. Si la fuite provient de la soupape de pression elle-même, la pression de votre chaudière pourrait être trop élevée. Si la chaudière fuit lorsqu’il pleut, l’eau peut pénétrer par le conduit de fumée. La boucle de remplissage peut présenter une fuite. La boucle de remplissage comporte deux vannes d’arrêt, une à chaque extrémité – l’une d’elles peut être défectueuse. La corrosion interne : elle peut être particulièrement grave dans les chaudières électriques, qui peuvent provoquer un court-circuit si une fuite se produit au mauvais endroit. Dans ce cas, il peut être plus rentable de faire installer une nouvelle chaudière. Les réparations longues et fréquentes peuvent vous coûter très cher, c’est pourquoi vous devez comparer le coût d’une nouvelle chaudière au coût total des réparations et voir si une nouvelle chaudière est une meilleure option. Faites appel à plomberie-afp.com pour plus de garanties. Il convient également de noter qu’il pourrait s’agir d’un problème qui s’est accumulé au fil du temps en raison de la façon dont il a été initialement installé – si tel est le cas, de longues réparations peuvent être nécessaires pour résoudre le problème qui se sera accumulé potentiellement pendant plusieurs années.

2. Faible pression de la chaudière

Pour identifier si vous avez un problème de faible pression de la chaudière, jetez un coup d’œil à la jauge de pression intégrée. La pression devrait être de 1,5 bar. Si elle est inférieure à 1, votre chaudière ne fonctionnera pas correctement. Une faible pression de la chaudière peut être causée par un composant défectueux, des radiateurs récemment purgés ou des fuites du système. Les fuites sont un indicateur très courant d’une faible pression de chaudière. Si vous soupçonnez que les fuites sont le coupable, ne retirez PAS les tubages car cela peut être dangereux.

3. Pas de chauffage ou d’eau chaude

Encore une fois, vérifiez votre manomètre et si celui-ci est inférieur à 1, cela confirmera qu’il y a un problème. Dans ce cas, le guide de fabrication peut être en mesure de vous donner une réponse. Sinon, essayez de contacter le fabricant lui-même. Si cela ne suffit toujours pas, il se peut que votre chaudière doive être remise sous pression par un ingénieur. Il est également utile de vérifier si la veilleuse devient bleue sur une chaudière à gaz et si le thermostat est correctement réglé sur une chaudière électrique. Les causes de ce problème peuvent être des thermostats cassés, des diaphragmes/blocs d’air du système cassés et des vannes motorisées défectueuses.

4. Bruits provenant de la chaudière

Il est tout à fait normal d’entendre quelques bruits provenant de votre chaudière lors de sa première mise en marche, mais tout nouveau bruit anormal, tel qu’un cliquetis, un gargouillement ou un sifflement, peut indiquer un problème. Il peut s’agir d’une pompe défectueuse, d’une accumulation d’air, d’une accumulation de calcaire (appelée « bouillonnement ») ou d’une faible pression d’eau. En cas de faible pression d’eau, le système de chauffage central ne recevra pas assez d’eau pour chauffer les tuyaux de votre maison, d’où le manque de chaleur.

5. La chaudière ne s’allume pas, ou s’allume brièvement puis s’éteint

Si cela se produit, il est préférable de voir s’il y a un problème au sein de votre maison en vérifiant les autres appareils électriques – cela pourrait être aussi simple qu’une panne de courant locale. Si vos autres appareils et prises fonctionnent, jetez un coup d’œil à votre boîte à fusibles pour déterminer si des interrupteurs sont tombés en panne ou se sont déclenchés. Si ce n’est pas le cas, il est préférable de contacter un ingénieur qui pourra approfondir la question. Si votre chaudière s’allume brièvement mais continue à s’éteindre après quelques secondes ou minutes, il peut s’agir d’un problème de basse pression ou même d’un blocage du système. Il se peut également que le  » verrouillage de la chaudière  » se déclenche. Il s’agit d’un dispositif de sécurité dont de nombreuses chaudières sont désormais équipées et qui s’active dans certains cas. Encore une fois, vérifiez la jauge de pression et si elle est inférieure à 1, contactez un ingénieur.

6. Le chauffage ne s’allume pas ou ne s’éteint pas à l’heure prévue

Si votre chauffage ne s’allume pas à l’heure prévue, cela peut être dû au fait que votre thermostat d’ambiance ne se connecte pas à la minuterie. Essayez de réinitialiser la chaudière ou de l’éteindre et de redémarrer votre système de chauffage central. Cela pourrait aussi être aussi simple que les horloges ont récemment avancé ou reculé et que votre chaudière n’a pas eu de changement d’heure !

7. Seule l’eau chaude ou seul le chauffage fonctionne

Ce problème est assez commun dans les anciens modèles et typiquement un problème avec la vanne déviatrice. La vanne déviatrice filtre l’eau et se concentre généralement sur l’écoulement de l’eau chaude ou des douches. Lorsque les robinets et les douches ne sont pas utilisés, toute l’eau chaude est dirigée vers le chauffage. Avec le temps, elle peut se bloquer à cause de l’accumulation de débris. Dans ce cas, il est probable que l’unité soit déjà usée, il est donc probablement plus rentable d’envisager un remplacement complet.

Comme vous pouvez le constater, votre chaudière peut présenter une grande variété de problèmes, et encore plus de causes ! Nous passons encore plus de temps à la maison cette année, il est donc important que tout fonctionne bien, sinon vous pourriez vous retrouver soudainement sans chauffage pendant les mois froids de l’hiver. Si vous avez essayé de résoudre le problème à l’aide de nos conseils ci-dessus et que vous ne parvenez toujours pas à déterminer la cause du problème, il vaut la peine de contacter un ingénieur qualifié qui pourra déterminer la cause profonde.

Quel type de pompe à chaleur convient le mieux à votre maison ?
Qu’est-ce qu’une pieuvre électrique et comment la poser soi-même ?