Pourquoi ma chaudière perd de la pression ?

Il n’est pas toujours facile de détecter une baisse de pression d’une chaudière. L’utilisation d’un manomètre est recommandée en cas de doutes sur la baisse du niveau de chauffage des radiateurs. La pression normale d’eau doit être entre 1 et 1,5 bar, en dessous de cette valeur, elle est trop basse. La perte de pression peut être issue de nombreuses raisons.

Une fuite d’eau : la cause la plus courante

Une fuite d’eau au niveau de votre appareil ou du circuit de chauffage peut être la cause de la baisse de pression de la chaudière.Vérifiez s’il n’y a pas d’écoulement d’eau en grande quantité ou en gouttes. Pour les circuits apparents, la fuite est facilement détectable. Par contre, si votre circuit est couvert par un mur ou un plancher, la tâche est plus compliquée, et une caméra thermique peut être indispensable. Pour une fuite d’eau qui se trouve dans la chaudière, préférez l’intervention d’un chauffagiste professionnel, plus apte à évaluer les dégâts, et à décider si votre chaudière est réparable, ou s’il faut la remplacer.

Des problèmes provenant d’un vase d’expansion

La faible pression de la chaudière peut provenir d’un vase d’expansion défectueux. Le vase d’expansion est un réservoir métallique composé de deux chambres. L’une est remplie par de l’eau de chauffage, et l’autre par de l’azote. Lorsque la chaudière fonctionne et que la température monte, l’eau de chauffage se dilate, le vase d’expansion absorbe l’eau pour comprimer l’air pour exercer son effet régulateur. Ce qui fait en sorte qu’un problème touchant les chambres amène à un dysfonctionnement du vase d’expansion, avec de fortes variations de pression. Pour un diagnostic de l’état du  vase de la chaudière, procédez à une vérification de la valve. En cas de fuite d’eau ou encore de gaz, faites appelle à un chauffagiste.

La soupape de sécurité

Lorsque la pression de la chaudière baisse, vérifiez la soupape de sécurité. Mise en place pour prévenir la pression excessive du système de chauffage, elle régule la pression en s’ouvrant lorsque la chaudière a atteint la valeur préréglée et en évacuant le surplus de pression. Une fois son rôle de protection remplie, elle doit être remplacée. En outre, une pression trop faible peut engendrer d’importantes fuites dans votre installation, et provoquer des dommages considérables si le problème n’est pas détecté à temps. Il est conseillé de procéder à une vérification annuelle du vase, à l’entretien régulier de votre appareil par un professionnel du chauffage qualifié pour détecter toutes anomalies.

Que choisir entre une cheminée à foyer ouvert ou fermé ?
Comment faire pour trouver un bon plombier-chauffagiste ?